Regard poétique sur Mogador

Sous le ciel Aquitain ballade tout en romance


Mogador, là, où tout à commencer,

Andernos, là où tout se poursuit...........





Comme le désert, je suis,

Rien ne se passe, sauf le temps,

Marche lancinante,

Dunes, sable, à l'infini,

Puis, un rayon de soleil,

L'esprit s'illumine,

L'imagination s'échauffe,

La poésie, comme une oasis,

Offre verdure, fraîcheur,

Il est temps de poser ses babouches.