MOGADOR

Si vos yeux sont aveuglés par vos soucis,

vous ne pouvez pas voir la beauté, 

D'un coucher de soleil !

 

  

MOGADOR

L'heure dorée,

Comment ne pas l'adorée !

Pas besoin de faire sa mijaurée,

Regardez ! savourez ! laissez-vous emporter par sa magie...... dorée !

 

 

LITTORAL D'ANDERNOS LES BAINS

 

Prendre les marches astrales,

Toucher du doigt le soleil couchant,

Disparaître derrière l'horizon,

Crépuscule du soir ou déclin de l'âme,

Passez de l'autre côté,

Juste pour voir !

LITTORAL D'ANDERNOS LES BAINS

 

Derniers reflets avant le coucher,

Sur la face ridée des eaux,

Puis les nuits, puis les jours,

Le jour qui s'enfuit, déjà,

Et moi, je suis là, contemplative,

Je voudrais arrêter le temps,

Faire une éternité de cet instant doré !

ANDERNOS LES BAINS

 

Avant son coucher, Hélios,

Illumine les pins maritime,

Assombrit les bateaux amarrés au port,

Dernier reflet d'une eau scintillante,

Peinture jaune, rouge orangé,

Comme un artiste de génie !

Le Dieu du Soleil nous éblouit.

ANDERNOS LES BAINS

 

Ombres fantômatiques de la forêt de pins,

Sur fond, scintillant, d'une marée desendante,

De quoi attraper un coup de soleil ?

Que nenni !

C'est, à nouveau, un beau coup de pinceau,

Du soleil !

ANDERNOS LES BAINS

 

Boule de feu,

Plongeant doucement,

Dans la mer lointaine,

Le sable émouvant en frissonne.

MOGADOR

 

Bonjour, comment chat va  !

Chat va ! j'm'étire à n'en plus finir,

Puis j'irai chasser le rat,

Et retournerai sur les remparts me languir,

Chat va être cool,

Ma chournée.

MOGADOR

 

J'ai vu de mon balcon,

La fête du couchant sur les îles lointaines,

Parfois, ainsi qu'une bougie,

S'allumait une flamme de soleil dans mes mains.

MOGADOR

 

Le soleil qui se couche a toujours eu et a encore

Plus d'admirateurs que celui qui se lève.

MOGADOR

 

Bientôt la fin de journée,

Dépêche toi ! je t'attends !!