Les tableaux d'une Souirie

 

A l'assaut !

Les cavaliers voltigent,

La frénésie des longs fusils

Fait parler la poudre,

Danse guerrière à la fantasia,

Tout un barouf !

Le rituel du thé à la menthe,

Symbole du partage et de la convivialité,

Théière à mi-hauteur,

Le thé est servi,

Agrémenté de cornes de gazelle,

Il ne se refuse pas !

Emblème d'un paysage Marocain,

Avec noblesse et fierté,

Le guerrab rafraichissait, désaltérait

Le passant pour quelques dirhams,

Hommage à ces hommes !

De l'imagination dans l'image en passant par la poésie

Haïku de la mer

 

Face à la mer

Assis sur le parapet

Vague à l'âme

Il n'y a pas âme qui vive,

Sur cette plage abandonnée,

seuls un parasol, un transat et un sac,

Déposés, là, sur le sable,

Il s'approcha, la main en visière,

Scrutant l'horizon pour l'apercevoir,

Mais ! où est-elle passée !

Pour la revoir, une seule solution,

Prendre un crayon et la dessiner.